Tribune aux usagers de drogue

YOGUI XIII NRV*

Nous sommes en fêtes, comme d’habitude on s’entête à se mettre la tête. On est bien têtu enfants d’la terre ; nous refusons l’enfer de Babylon. Regarde c’que t’as fait des hommes Babylon ! Plus sauvages que des loups ! Autant au pitt que mon chien ! Plus asocial que des fourmis ; évolués, mais à côté d’elles tous petits.
SDF, squatteur de forêt, j’ai délaissé mes bâtiments d’ma forêt de ciment. J’suis peut-être un con, mais pas un pourri, c’est pour ça que j’me plierai pas à aucun président ; j’préfère m’faire péter toutes les dents !
Ca fait partie d’l’éducation dans notre nation la répression, c’est l’poison d’notre éducation.
Maintenant j’ai les crocs, alors j’ai dealé du shit, d’la coke, l’erreur d’l’héro.
Maintenant j’suis accro. Accro à la musique, mais surtout accro à la liberté.
Désolée, j’m’enfume, j’respecte, j’m’assume, j’suis honnête.
Les choix qu’t’as fait dans ta vie, j’les respecte, respecte moi et ma liberté qu’t’envie. J’ai toujours su m’débrouiller dans la vie.
Ca fait partie d’mon éducation, le poison c’est la nation, répression d’leur éducation.
A fond d’cachets ou plein d’alcool, tous enfumés, le nez plein de colle, d’héro ou d’coke, en Thaïlande, Pays-Bas, Colombie ou bien Cuba, c’est le rendement d’leurs gouvernements. La drogue fait partie des coutumes, des croyances, mais des peuples sans connaissance, sans reconnaissance, des civilisations plus jeunes, se permettent de nous jeter en prison.
Alors cassons les prisons.
Ca fait partie de l’éducation, que vous le vouliez ou non ce n’est pas un poison, avec plus d’éducation et moins de répression.
Viens voir ma famille, un peu perturbée mais pas illettrée.
On veut pas de votre société ! On préfère vivre en forêt
On vit à côté de chez vous, pas l’choix on squatte.
C’est nous les anars, n’en fais pas des cauchemars.
On vient pas vider vos placards.
On s’met la tête mais on respecte, respecte nous et nos sales têtes.
Ca c’est notre éducation, le poison c’est la nation, répression d’leur éducation.
Hoffman nous a donné le LSD, des champignons dans les prés, les portes de la perception sont ouvertes, comme les portes de mon placard où poussent nos bébés verts tant convoités par ces connards. Ils préfèrent rester bourrés que de fumer un « s’bar », connards !
En Asie, le pavot, en Amérique, la coco.
En Afrique, l’iboga, Amazonie l’ayahuasca.
Chez nous en Europe on fume. Vous nous répréhendez, alors que vous vous avez l’alcool à adorer. Restez bourrés. Nous traumatisez pas dès l’école, ça fait partie de l’éducation.
Ca fait partie de l’éducation, dans toutes les nations, ce n’est pas un poison avec plus d’éducation et moins de répression
Ca fait partie de notre éducation, dans notre nation, la répression est le poison de notre éducation.
Mais notre éducation, le poison c’est la nation, répression d’leur éducation.
Répression éducative, on est pas victime notre vie reste festive.

* Chanson écrite en 2010, par Yogui, jeune zonard interviewé par la chercheuse Tristana Pimor dans Zonards. Une famille de rue, Presses Universitaires de France, 2014, n. p.