Bibliographie : promotion de la santé et enjeux actuels

À propos de l'auteure

Sabine Gilis travaille à Nadja

OUVRAGES

"Réduire les inégalités sociales de santé. Une approche interdisciplinaire de l’évaluation"
De Nadine Haschar-Noé et Thierry Lang, Toulouse, Presses universitaires du Midi, 2018 (Coll. Santé & Société), 524 p.

L’ouvrage est centré sur les inégalités sociales de santé et les interventions et politiques publiques visant à les réduire. Il s’appuie sur une expérience de recherche interdisciplinaire initiée depuis 2007 et repose sur une convergence entre chercheurs sur les façons de définir et d’analyser les inégalités sociales de santé comme construction sociale et historique. En termes d’interventions, une typologie servant de cadre d’analyse commun a été proposée, qui pourrait permettre aux professionnels et chercheurs de partager des connaissances pour agir plus efficacement sur la réduction des inégalités sociales de santé. L’ouvrage vise à éclairer et mettre en débat la notion d’évaluation et les multiples significations, usages et pratiques qu’elle recouvre dans deux «mondes sociaux », la santé publique et l’analyse des politiques publiques, éloignés l’un de l’autre pour de nombreuses raisons institutionnelles, culturelles, scientifiques. L’ouvrage s’appuie sur des expériences concrètes menées dans le cadre de la recherche interventionnelle.

DSP 82 BIBLIO p 24 LIVRE REDUIRE

La promotion de la santé : comprendre pour agir dans le monde francophone, Eric Breton, Françoise Jadot, Jeanine Pommier, William Sherlaw, Rennes, Presse de l'EHESP (Ecole des hautes études en santé publique), 2017, 536 p.

"La promotion de la santé est un des piliers de la santé publique. Pourtant, au regard des enjeux, elle est insuffisamment développée et étonnamment peu enseignée. Les ouvrages francophones sont rares ; celui-ci est d'autant plus précieux." (Extrait de la préface de François Bourdillon) Ce manuel pédagogique présente l'essentiel des savoirs en promotion de la santé : définitions, principaux concepts, principes et théories, connaissances et outils clés pour appréhender, planifier, mettre en oeuvre et évaluer des projets en promotion de la santé. Structuré comme une série de cours spécifiques, il a été pensé et construit sur la base de compétences clés en promotion de la santé et s'appuie sur la riche expérience de chercheurs et professionnels internationaux (France, Belgique, Suisse, Canada, pays dAfrique francophone) afin de mieux comprendre les pratiques et de valoriser les outils existants et émergents. Premier manuel de référence en français permettant de jeter un regard sur la diversité des approches et les enjeux de la promotion de la santé, dans le monde francophone, il répond aux besoins théoriques et pratiques des étudiants et des professionnels du secteur et constitue un livre de référence pour les enseignants et chercheurs.

DSP 82 BIBLIO p 24 LIVRE LA PROMO

Questionner les représentations sociales en promotion de la santé, Bruxelles : Cultures&Santé, 2013

Qui n’a jamais ressenti un décalage, une incompréhension entre ses idées et celles des autres, dans une animation, une formation? Ces différences de points de vue, autour d’une question de santé (en lien avec l’alimentation, l’hygiène, la qualité de vie…) sont souvent l’expression de représentations sociales différentes qui coexistent dans un groupe. Mais que sont ces représentations sociales? En quoi peuvent-elles déterminer la réussite d’un projet de promotion de la santé? Pourquoi le questionnement de ces représentations est considéré comme une démarche privilégiée en promotion de la santé? Ce carnet, créé par les CLPS de Bruxelles, du Luxembourg, de Namur et par Cultures&Santé tente d’apporter un éclairage sur ces différentes questions.
Le cœur de ce carnet met en scène une animatrice et un groupe de femmes qui se réunissent au sein d’une maison communautaire. Progressivement, cette animatrice va prendre conscience de l’importance des représentations sociales et en tiendra compte dans sa pratique. Cette trame narrative se déroule sous forme d’illustrations. S’y rattachent des prises de recul et des repères théoriques.

En ligne : http://www.cultures-sante.be/nos-outils/outils-promotion-sante/item/261-questionner-les-representations-sociales-en-promotion-de-la-sante.html

DSP 82 BIBLIO p 24 LIVRE QUESTIONNER

ARTICLES

Plate-forme intersectorielle du Sud entre Sambre et Meuse : une application locale de la promotion de la santé en Belgique, Martine Bantuelle, in SANTE PUBLIQUE, 2016/6 , vol. 28, pp. 755-758

Les éléments constitutifs du dispositif « Plate-forme intersectorielle du Sud Entre Sambre et Meuse » apparaissent aujourd’hui clairement. La législation portant sur la promotion de la santé et l’établissement d’un dispositif-support décentralisé en forment le socle. Le choix d’un modèle conceptuel global, intégrateur de la démarche de promotion de la santé dans ses dimensions territoriales et intersectorielles, ainsi qu’une connaissance « fine » du territoire d’action en constituent la charpente.
Sur cet édifice, les stratégies de promotion de la santé ont pu se concrétiser : modification des comportements des professionnels et des élus, émergence de nouvelles offres de services à la population, implication croissante des élus, des professionnels, des habitants, et mise en œuvre d’actions visant à l’amélioration des milieux de vie (mobilité, logement).
En cohérence avec la définition de la promotion de la santé, cette dynamique locale est un « processus » qui évolue en permanence en fonction de la fluctuation des partenariats, des modifications du contexte local et des effets des actions réalisées. Mais elle garde toujours pour finalité l’amélioration de la qualité de vie de tous les citoyens, et le développement de leur capacité à être acteurs de cette amélioration.

En ligne : https://www.cairn.info/revue-sante-publique-2016-6.htm

La réorientation des services de santé et la promotion de la santé : une lecture de la situation, Alami Hassane, in SANTE PUBLIQUE, 2017/2 , vol. 29, pp. 179-184

La Charte d’Ottawa constitue un tournant majeur dans la vision qu’a le monde de la santé, des moyens et des stratégies à mettre en place pour apporter des réponses aux attentes des populations. Des attentes qui ne se limitent plus à la conception biomédicale classique de la santé, très orientée vers les soins et centrée sur la maladie, mais la dépassent désormais pour intégrer la prévention de la maladie et la promotion de la santé. Pour y arriver, cinq axes stratégiques d’actions ont été identifiés : 1) élaborer une politique publique saine ; 2) créer des milieux favorables ; 3) renforcer l’action communautaire ; 4) acquérir des aptitudes individuelles ; et 5) réorienter les services de santé. Près de trois décennies après la Charte d’Ottawa, qu’en est-il vraiment de la réorientation des services de santé au regard de la promotion de la santé ? Pour répondre à cette question, nous allons discuter le bilan propre à cet axe, tout en analysant les différents éléments et facteurs qui ont contribué à un tel bilan, jugé mitigé par une large partie de la littérature.

En ligne : https://www.cairn.info/revue-sante-publique-2017-2.htm