Les usagers, créateurs d’alternatives

CARINE CERANO, chargée de projets et de communication à la Ligue des usagers des services de santé (LUSS)

Dans le présent numéro, Florence Caeymaex fait justement remarquer que « si les protections sociales de santé ont contribué à l’égalisation, elles n’en ont pas moins engendré des formes de pouvoir spécifiques, à travers des dispositifs biopolitiques (Foucault) exerçant une puissante normalisation des conduites, qui furent et sont encore l’objet d’une critique constante et nécessaire ». C’est précisément dans cette nécessité critique que s’inscrit l’approche de promotion de la santé mise en pratique par la LUSS. En cela, la LUSS expérimente et donne à voir une certaine façon de faire société où la notion de santé s’élargit à celle de qualité de vie dont la définition devient véritablement une histoire collective.

Lire plus