Aidez-nous à améliorer la revue Drogues, Santé, Prévention !

Ce questionnaire ne vous prendra que 10 minutes.

Est-ce que la revue vous permet de mieux appréhender la prévention des usages de drogues ? Est-elle facile et agréable à lire ? Nous avons besoin de votre avis.

Pas encore abonné ? Votre avis nous intéresse quand même

À la une

Toutes les revues

DSP 62

N° 62
Paroles de jeunes

Que cela soit lors des formations d’adultes-relais ou des accompagnements de projets, nous insistons sur le rôle actif des jeunes dans la mise en place des actions de prévention. Ainsi une attention particulière est portée à la question de la participation des élèves dans l’élaboration des projets de prévention à...

DSP 61

N° 61
Guide pour une réforme de la Promotion de la santé

Dans l’hypothèse où l’écosophie serait devenue la grille de lecture privilégiée par nos décideurs, chaque politique publique intégrerait donc l’approche écologique comme une composante à part entière. Il n’y aurait plus seulement une écologie de l’environnement, mais aussi une écologie de l’éducation, du logement, de la culture, de la santé,...

DSP 60 cover

N° 60
La médicalisation des assuétudes. Tome 2 : prévention à la dérive

La réduction des inégalités sociales de santé est au cœur de la démarche préventive, pour ne pas dire sa condition de possibilité. Comment dès lors expliquer le plébiscite rencontré par les démarches de prévention qui semblent passer outre cette évidence ? C’est à cette épineuse question que, par delà la...

DSP 59-COVER 1

N° 59
La médicalisation des assuétudes. Tome 1 : de la réduction des risques à l’addictologie.

Aujourd’hui, nombre d’acteurs du dispositif de la Réductions des risques s’insurgent contre la nouvelle forme dominante de médicalisation : l’addictologie. Avec les neurosciences et le cognitivo-comporte men talisme en guise de mamelles scientifiques et guides normatifs, l’addictologie est de fait en passe de devenir le nouveau référentiel de politiques publiques en matière de...

DSP 58 cover

N° 58
Le marché des drogues sur Internet ou le requiem de la prohibition

Désormais, plus besoin de chercher le dealer dans la rue ou dans l’ombre du dance-floor, il vous suffit de surfer sur la toile et de commander la molécule à votre goût, la méphédrone ne constituant qu’une molécule parmi un grand nombre d’autres substances de synthèse rencontrées sur ce marché. Autre avantage de taille : en faisant vos emplettes sur le web, vous restez dans la légalité puisque les molécules en question sont des « legal highs », autrement dit, des alternatives légales aux produits stupéfiants tels que les amphétamines, le MDMA, le LSD, etc. Leur composition chimique est analogue mais ne tombe pas sous le coup de la loi. Aux dires des observateurs et compte tenu du nombre croissant de saisies effectuées par les...