B.A-BA pour un discours médiatique autour des usages de drogues

Afin de se défaire de son image de paradis des psychotropes, Dour a renforcé la présence policière aux abords de son festival. Effet boomerang : les journalistes rapportent chaque année un nombre croissant de saisies, alimentant la réputation du festival. Un autre classique du traitement médiatique des questions de drogues : un titre choc, un vocabulaire sans nuances, une photo d’une seringue dans un squat, et votre message de réduction des risques passe pour un délire déconnecté de la souffrance des usagers. Faut-il désespérer pour autant ? Baptiste Erkes invite le secteur des assuétudes à s’approprier les règles de la comm’ pour des débats publics plus sereins.

Lire plus

Quand le cyber s’invite dans le champ de la promotion de la santé. Par la petite porte des assuétudes.

Le Cyber groupe
PATRICIA BERNAERT, Prospective Jeunesse et
DELPHINE PRIELS, responsable de la cellule de prévention du décrochage scolaire de la commune de Saint-Gilles

Face à la demande émergente d’interventions autour de la question des usages d’internet, réseaux sociaux et jeux vidéo, un groupe spécifique s’est formé au sein du Point d’Appui Assuétude bruxellois, coordonné par le Centre Bruxellois de Promotion de la Santé 3. Depuis plus d’un an, les six associations et services scolaires de prévention 4 échangent pratiques et réflexions et tentent de construire des repères communs pour accompagner au mieux les acteurs de terrain dans la mise en place d’actions positives en lien avec la problématique globale du « cyber ». Ainsi se dessine, petit à petit, un cadre d’intervention légitime et cohérent.

Lire plus

De la promotion de la santé au bien-être collaboratif

JULIE LUONG, journaliste

La Charte d’Ottawa vient de fêter ses 30 ans. En Belgique, le décret sur la promotion de la santé était voté il y a 20 ans. Autant d’anniversaires qui surviennent dans le contexte mouvementé de la régionalisation du secteur en Wallonie et à Bruxelles, porteuse d’insécurité mais aussi de solidarité entre les acteurs. Car la promotion de santé n’a jamais été aussi pertinente. Et si les moyens qui lui sont alloués sont rares, le nombre de ses alliés potentiels, notamment dans le domaine du développement durable, ne cesse de croître. Une lame de fond collaborative et citoyenne qui laisse entrevoir de nouvelles synergies.

Lire plus