La prohibition, la RDR et l’apparition des bons usagers

La prohibition a aussi une histoire et des fondamentaux. La réduction des risques reconfigure les liens qui unissent le thérapeutique et le pénal. Pour Jérôme Poulin, ce changement dans les actes tarde bien trop, au risque de développer quelques leurres, voire quelques effets pervers…

Lire plus

Pourquoi cette journée d’étude?

Ce cahier est consacré à la journée d’étude du 8 décembre 2016 Réduction des Risques : Entre paradoxe et pragmatisme, la naissance d’un nouveau paradigme ? S’accommoder ou s’affranchir de la
loi ? En l’organisant, Modus Vivendi et Liaison Antiprohibitionniste souhaitaient ouvrir ou rouvrir une réflexion sur le sens et sur les enjeux de la Réduction des Risques dans un contexte qui reste toujours celui de la de criminalisation des consommateurs de drogues. Ils cherchaient également à répondre à l’appel d’autres acteurs du champ de la toxicomanie et de la promotion de la santé, s’interrogeant sur les limites du champ d’action de la santé.

Lire plus

Éditorial N° 79

En Belgique, les budgets publics « drogues » restent très largement alloués au volet sécuritaire, au détriment des questions de santé. Face à des produits interdits mais consommés, la Réduc-
tion des Risques est aussi nécessaire que précaire, sans cesse questionnée sur ses intentions, se questionnant sans cesse sur ses marges d’action. Sa récente reconnaissance comme stratégie de santé publique par la COCOF pourrait laisser croire que le débat est clos. Il n’en est que plus actuel : soit la RDR s’institutionnalise en acceptant le cadre proposé, soit elle profite de ce pied dans la porte pour dénoncer les entraves de la prohibition et repousser les limites qu’on lui donne.

Lire plus

À l’âge de 20 ans, la Réductions des risques (RDR) est-elle en crise ?

DIDIER DE VLEESCHOUWER, sociologue, fondateur de l’ex CCLA asbl (Citoyen Comme Les Autres)

À l’occasion des 20 printemps des Cahiers de Prospective Jeunesse, le comité de rédaction s’est adressé à Didier De Vleeschouwer en tant que témoin privilégié, et peut-être survivant, d’un mouvement en marche – la RDR — qui s’est installé sur les terres de la Communauté Wallonie-Bruxelles depuis un peu plus de 20 ans, soit pratiquement à l’échelle d’une génération. Retracer le fil de cette dynamique dans sa perspective historique, dans ses paradoxes et dans les défis qui nous mettent au travail aujourd’hui est l’objet de cet article.

Lire plus