Quelle place pour les usagers dans une RDR institutionnalisée?

La charte de la réduction des risques portée en Belgique francophone mentionne clairement le rôle prioritaire donné à l’usager de drogues dans la RDR, comme acteur social à part entière et comme détenteur de savoirs1. Comment conjuguer des usagers visibles et militants à la pénalisation de la consommation de drogues, sans mettre en danger les premiers ? Aude Lalande rappelle leurs apports fondamentaux et donne quelques pistes.

Lire plus

RDR et prohibition : quel sens donner à l’action ?

Preuve de bonne volonté pour politique prohibitionniste, la RDR ? Médaille à épingler sur le veston d’une société désabusée ? Ca serait en méconnaître l’histoire ! À partir de son expérience de terrain, Catherine Van Huyck observe les paradoxes de l’institutionnalisation – fragile – de ce quatrième pilier drogues à l’heure de la tolérance zéro : face aux multiples enjeux éthiques, pas de répit pour le secteur!

Lire plus

La prohibition, la RDR et l’apparition des bons usagers

La prohibition a aussi une histoire et des fondamentaux. La réduction des risques reconfigure les liens qui unissent le thérapeutique et le pénal. Pour Jérôme Poulin, ce changement dans les actes tarde bien trop, au risque de développer quelques leurres, voire quelques effets pervers…

Lire plus

Pourquoi cette journée d’étude?

Ce cahier est consacré à la journée d’étude du 8 décembre 2016 Réduction des Risques : Entre paradoxe et pragmatisme, la naissance d’un nouveau paradigme ? S’accommoder ou s’affranchir de la
loi ? En l’organisant, Modus Vivendi et Liaison Antiprohibitionniste souhaitaient ouvrir ou rouvrir une réflexion sur le sens et sur les enjeux de la Réduction des Risques dans un contexte qui reste toujours celui de la de criminalisation des consommateurs de drogues. Ils cherchaient également à répondre à l’appel d’autres acteurs du champ de la toxicomanie et de la promotion de la santé, s’interrogeant sur les limites du champ d’action de la santé.

Lire plus

Éditorial N° 79

En Belgique, les budgets publics « drogues » restent très largement alloués au volet sécuritaire, au détriment des questions de santé. Face à des produits interdits mais consommés, la Réduc-
tion des Risques est aussi nécessaire que précaire, sans cesse questionnée sur ses intentions, se questionnant sans cesse sur ses marges d’action. Sa récente reconnaissance comme stratégie de santé publique par la COCOF pourrait laisser croire que le débat est clos. Il n’en est que plus actuel : soit la RDR s’institutionnalise en acceptant le cadre proposé, soit elle profite de ce pied dans la porte pour dénoncer les entraves de la prohibition et repousser les limites qu’on lui donne.

Lire plus

Vers la légalisation du cannabis

VALKENEERS BRUNO, Liaison Antiprohibitionniste

Liaison Antiprohibitionniste a eu l’occasion de contribuer aux Cahiers de Prospective Jeunesse à de nombreuses reprises au cours des vingt dernières années. Autant d’opportunités de développer dans ces colonnes les arguments antiprohibitionnistes portés par notre association, autant d’occasions d’analyser les innombrables effets délétères de la guerre à la drogue. Ces arguments sont aujourd’hui relayés par un grand nombre d’ONG, d’associations, de personnalités académiques et politiques jusque dans les agences onusiennes. Ce qui semblait inconcevable il y a 20 ans, est en train de se produire. Un nombre croissant de pays s’aventure sur la voie de la légalisation ou en parle comme une alternative réaliste, à tout le moins concernant le cannabis. C’est aussi la voie que devrait prendre la Belgique dans un avenir plus ou moins proche. Dès lors, nous profiterons de ce numéro spécial anniversaire pour évoquer, au travers d’exemples, la situation actuelle et les perspectives d’une autre politique en matière de cannabis.

Lire plus