N° 38
“Enjeux de lois”

Une société, pour pouvoir fonctionner, doit être organisée. Les lois, les codes de conduites, les règlements divers sont les outils que tout groupe constitué d'individus se crée pour rendre possible la vie ensemble. Dans nos démocraties, ces ensembles de normes sont définies, par consensus, par des institutions censées être représentatives des citoyens, tous égaux devant ces lois. Si en apparence, on peut penser que toute loi est “neutre” ou se revendique comme telle, il ne faut pas oublier qu’elle est toujours construite en référence à un ensemble de valeurs. Encore faut-il savoir quelles valeurs sous-tendent ces normes ? Quels objectifs poursuivent-elles ? Au service de qui, ces lois, ces règles sont-elles instaurées ?[...] On peut ainsi très vite passer de la morale à l'ordre moral... et de l'ordre moral à la perpétuation de l'ordre social... Le groupe dominant tentant d'instaurer le respect de ses propres valeurs (les seules «vraies» valeurs ?) avec les effets pervers que l'on peut imaginer : stigmatisation, inégalités sociales, desinscription sociale, marginalisation, dérives sécuritaires... Peut-on tout gérer par la loi ? Quel projet de société y a-t-il derrière cette multiplication de lois, de décrets, d’arrêtés, de règlements,… ? Quelles en sontles valeurs? Quels en sont les enjeux...
CPJ 38 cover