N° 71 Santé publique et promotion de la santé. Politique du vivre ensemble

revue-71

Editorial N° 71

1 décembre 2014

JULIEN NÈVE

À l’hiver 2011, évoquant la mobilisation des acteurs de promotion de la santé contre un projet de réforme de leur secteur, nous faisions un détour par la pensée de Félix Guattari pour illustrer ce que nous pensions être les prémisses d’un devenir collectif. Para- phrasant le philosophe psychanalyste, nous évoquions l’émergence d’un « agencement collectif d’énonciation », autrement dit la constitution d’un « groupe sujet » en opposition au « groupe assujetti ».

Lire la suite

Santé Publique, Citoyenneté sociale

1 décembre 2014

FLORENCE CAEYMAEX

Quels que soient son âge, son genre, sa profession, voire son état de santé, chaque citoyen est, tout au long sa vie, en contact avec les différents dispositifs qui composent ce que nous avons coutume de nommer la « santé publique ». En dépit de cette profonde familiarité, faute d’être régulièrement interrogées et mises en débat, la définition et la signification politiques de la santé publique échappent à la majorité de ces mêmes citoyens.

Lire la suite

Les acteurs de promotion de la santé face à la VIe réforme de l’état : Une identité affirmée, un avenir incertain

1 décembre 2014

JULIEN NÈVE

Depuis le 1er juillet 2014, la promotion de la santé n’est officiellement plus une compétence de la Fédération Wallonie Bruxelles. Désormais entre les mains des Régions, l’avenir du secteur charrie encore de nombreuses incertitudes pour les professionnels de terrain, mais aussi pour toutes celles et ceux qui bénéficient de leurs services.

Lire la suite

Les usagers, créateurs d’alternatives

1 décembre 2014

CARINE CERANO, chargée de projets et de communication à la Ligue des usagers des services de santé (LUSS)

Dans le présent numéro, Florence Caeymaex fait justement remarquer que « si les protections sociales de santé ont contribué à l’égalisation, elles n’en ont pas moins engendré des formes de pouvoir spécifiques, à travers des dispositifs biopolitiques (Foucault) exerçant une puissante normalisation des conduites, qui furent et sont encore l’objet d’une critique constante et nécessaire ». C’est précisément dans cette nécessité critique que s’inscrit l’approche de promotion de la santé mise en pratique par la LUSS. En cela, la LUSS expérimente et donne à voir une certaine façon de faire société où la notion de santé s’élargit à celle de qualité de vie dont la définition devient véritablement une histoire collective.

Lire la suite

Promotion de la santé mentale : le défi de la participation

1 décembre 2014

FRANCOIS WYNGAERDEN, sociologue, Institut de recherche santé et société, Université catholique de Louvain

Cet article se propose d’aborder la contribution de la promotion de la santé mentale à ces défis en mettant l’accent sur la participation des personnes à leur propre trajectoire de soins, à l’organisation des services en santé mentale et plus généralement à la vie sociale.

Lire la suite

Quality Nights : la fête en santé.

1 décembre 2014

L’équipe du centre bruxellois de promotion de la santé (CBPS), Michael Hogge (Eurotox)

Mettre en œuvre un projet visant à améliorer le bien-être en milieu festif, c’est ce que vise le label Quality Nights. Créé en 2007, il a été évalué une première fois en 2009, mais uniquement via la consultation des patrons des 13 lieux de fêtes bruxellois labellisés. Y associer l’avis des fêtards, c’était inscrire un peu plus encore l’initiative dans une perspective de promotion de la santé. Ce deuxième travail d’évaluation résumé ici a été réalisé par le centre bruxellois de promotion de la santé (CBPS) et l’Observatoire socio-épidémiologique Alcool-Drogues en Fédération Wallonie-Bruxelles (Eurotox).

Lire la suite