La confiance en pratique

DSP 80 cover

La leçon de ce numéro pourrait être la même que celle du jeu « The evolution of trust » – autrement dit « l’évolution de la confiance ». Disponible en ligne, il décortique par les techniques de l’apprentissage actif les prises de décision qui renforcent ou déstabilisent la confiance entre les individus. Parmi les comportements proposés, le joueur comprend que c’est le « copycat » qui s’en sort le mieux dans ses relations aux autres, loyal envers ceux qui lui font confiance, méfiant vis-à-vis de ceux qui l’ont trompé. Dans les pages suivantes, se dessinent implicitement des cercles vicieux et des cercles vertueux de la confiance, dans lesquels nous sommes nous-mêmes engagés, probablement plus que nous ne l’imaginions.

Lire plus

Réduction des risques. S’accommoder ou s’affranchir de la loi?

DSP 79 cover 1

En Belgique, les budgets publics « drogues » restent très largement alloués au volet sécuritaire, au détriment des questions de santé. Face à des produits interdits mais consommés, la Réduction des Risques est aussi nécessaire que précaire, sans cesse questionnée sur ses intentions, se questionnant sans cesse sur ses marges d’action. Sa récente reconnaissance comme stratégie de santé publique par la COCOF pourrait laisser croire que le débat est clos. Il n’en est que plus actuel : soit la RDR s’institutionnalise en acceptant le cadre proposé, soit elle profite de ce pied dans la porte pour dénoncer les entraves de la prohibition et repousser les limites qu’on lui donne.

Lire plus

Une cartographie militante de l’Éducation à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle (EVRAS) en Belgique francophone

DSP 76 cover

Télécharger ce numéro Les corps ont gagné en liberté, des droits fondamentaux ont été acquis, les normes se sont enrichies. Dans ce contexte, l’EVRAS n’a plus grand-chose à voir avec le modèle de la société disciplinaire. Elle est moins le vecteur d’un endoctrinement qu’une invitation à résister aux différents endoctrinements. Toutefois, comme le soutiennent Fabienne…

Lire plus

Le désir dans tous ses états

DSP 73 cover 1

Attachée au devenir adolescent, l’équipe de Prospective Jeunesse a entrepris prioritairement de rendre compte de la parole des jeunes sur le désir. D’une part, en la leur donnant directement à l’occasion d’un cours de morale porté par Muriel De Borman, enseignante à l’athénée royal de Chênée, et d’autre part en décortiquant leurs différents stratagèmes d’écriture dans le cadre d’un concours organisé dans une école secondaire suisse. Les conclusions tirées par la psychologue Christine Barras donnent à voir une image de l’adolescent plus proche du philosophe doué de pensée complexe que du mollusque suicidaire.

Lire plus

La participation en question. II – Travail social et participation

DSP 68 COVER

Comment la participation peut-elle être conçue comme une réelle pratique émancipatrice et démocratique ? Et comment une démarche participative peut-elle constituer un antidote à cette assertion considérant que l’adjectif « social » s’applique à tout dispositif destiné à faire « avaler l’inacceptable ?

Lire plus

La participation en question. I – L’école, lieu de participation?

DSP 67cover

Les annonces espérant voir l’école devenir davantage « démocratique » ou « citoyenne » nous renvoient au constat initial qui peut encore aujourd’hui définir l’institution scolaire à travers sa fonction de contrôle et de normalisation des corps et des esprits, d’apprentissage du conformisme aux exigences de la société.

Lire plus

Le groupe porteur Jeunes, Alcool et société. 10 ans de travail en réseau.

DSP 66 cover

Voilà bientôt dix ans que le Groupe porteur Jeunes alcool & Société a été mis sur pied. Un anniversaire, quelle bonne opportunité pour y consacrer un numéro de notre revue afin de présenter nos actions et nos partenaires. Bien évidemment, en accord avec la philosophie qui guide le Groupe porteur, cette revue est une réalisation collective.

Lire plus

Art et prévention vont à l’école. Une rencontre libre et fructueuse, qui touche au cœur l’enseignement.

DSP 63

Nous nous sommes toutefois très vite rendu compte que ce qui fondait notre approche, à savoir notre conviction que les compétences psychosociales visées par la promotion de la santé sont du même ordre que celles mises en jeu par la pratique artistique, était difficilement audible par des acteurs scolaires qui le plus souvent nous contactent dans l’urgence avec, en tête, l’idée de faire quelque chose contre la drogue. Que ce quelque chose puisse prendre la forme d’une pièce de théâtre, d’un roman-photo ou d’un spectacle de marionnettes et, sous cette forme, contribuer à la prévention des assuétudes, voilà un discours qui passe plutôt difficilement.

Lire plus