Bas les armes ! L’échec de la guerre aux drogues

DSP 65 cover

Télécharger ce numéro Les temps ont beau avoir changé, nous devons encore batailler pour convaincre qu’en promotion de la santé, faire de la prévention des assuétudes à l’adresse des jeunes c’est faire en sorte que ces derniers restaurent ou augmentent leur capacité à poser des choix autonomes concernant leur « bien être » et donc…

Lire plus

“Quand la prison s’ouvre… aux partenariats”

CPJ 40 cover

Ce numéro des Cahiers est la chronique d’une formation qui s’est déroulée dans une prison bruxelloise. Six associations actives en matière de toxicomanies et travaillant dans le domaine de
l’aide, des soins et de la prévention se sont regroupées autour d’une prison. Chacune d’elles nous présente sa façon de travailler, les collaborations possibles à l’intérieur et à l’extérieur de ses
murs. Elles nous font part également des questions et des réflexions que cela soulève chez elles. Des surveillants nous donnent aussi leur point de vue de professionnels sur une telle formation.

Lire plus

Dossier 1 : « Economie souterraine ou économie de exclus?  » Tome 3 / Dossier 2 : « Drogues et prisons » Tome 2

CPJ 16

Ce numéro des Cahiers se partage entre deux dossiers – économie souterraine et drogues et prisons – qui peuvent être considérés comme les deux versants d’un même mouvement; un processus touchant à la (re-dé) socialisation, à l'(la) (ré) intégration des personnes que l’on pourrait qualifier d’ « exclues », d’économiquement marginalisées. En approchant la question des usages de drogues en milieu carcéral, il a été, entre autres, mis en avant que pour une personne détenue pour infraction à la loi sur les stupéfiants, le problème de la détention s’ajoutera au problème lié à l’usage et bien souvent le problème de la détention est le plus « lourd’: et que, dans bien des cas, le travail de réinsertion sociale des détenus usagers est fortement hypothéqué.

Lire plus

Dossier « Drogues et prisons » Tome 1

CPJ 13

Si au début des années septante, 1% de la population des prisons était incarcéré pour des délits liés au.x drogues, on estime aujourd ‘hui que près de la moitié des détenus sont ou bien des toxicomanes ou bien des consommateurs de drogues. Dans un contexte de société où le consommateur de produits illicites cumule la double identité de malade et de délinquant, la prison semble par retour  » coincée  » dans un double rôle: tt entre punition et remède « .

Lire plus