Conduire ou fumer : Marley, le nouveau Bob? Dossier : « économie souterraine ou économie des exclus? »

CPJ 11

Aborder la question de l’économie souterraine implique le détour obligé d’interroger certaines idées directrices de nos sociétés occidentales. La promotion de ces valeurs de compétition et de consommation induit l’idée que tout (ou presque) est possible, permis. Or dans les faits, le plus souvent, il n’en est rien. En l’absence d’une réussite socioprofessionnelle effective, les signes extérieurs de réussite seront privilégiés car, indicateurs d’accès aux biens de consommation, ces « (in)signes » sont fortement valorisés au niveau social. Et la boucle est bouclée, car comment avoir accès à ces biens de consommation sans emploi stable, avec des revenus faibles et improbables voire inexistants? Comment combler ce vide entre les modèles proposés et l’accessibilité à ces modèles lorsque le « droit chemin » est impraticable?

Lire plus

Dossier : « situation des jeunes adultes »

CPJ 5

Le décalage entre les aspirations des « jeunes adultes » (argent, reconnaissance, travail, loisirs, formations…) et les moyens institutionnels qui sont mis à leur disposition pour les réaliser s’accroit de jour en jour. La réponse univoque à la diversité de leurs attentes ne peut suffire : que tout le monde ait un emploi, comme le martèlent sans cesse les responsables politiques, toutes tendances confondues, ne constitue pas, loin s’en faut, une réponse satisfaisante au malaise d’une jeunesse aux abois.

Lire plus

Dossier : « des pratiques judiciaires en matière de consommation de produits illicites »

CPJ 1

Numéro double. -Consommations et représentations. -Au non de la loi…-Prévention-soins-justice: des articulations…desarticulations
Dans ce premier numéro, les auteurs nous aideront à poser une série de repères afin d’approcher au mieux les diverses implications des pratiques judiciaires en matière de dépénalisation. Ysont développées, outre les aspects «juridiques », des réflexions autour de thèmes tels que l’axe soins-justice, l’injonction thérapeutique, les questions de valeurs et de croyances que soustendent l’usage de produit, l’axe prévention-répression, la dépénalisation, la loi symbolique et la loi pénale, le lien entre justice et démocratie. Psychiatre, juristes, magistrats, chroniqueur judiciaire, criminologues, sociologues, représentant des forces de l’ordre,philosophe, intervenants du terrain, …autant de spécialistes qui exprimeront leur regard sur un sujet où les contradictions deviennent criantes.

Lire plus